Vous recherchez des programmes immobiliers BBC ?

Partout en France, retrouvez les programmes immobiliers Scellier aux normes BBC...

Qu'est ce qu'un Batiment Basse Consommation?

Un descriptif complet de cette nouvelle norme de construction immobilière...

Quelles sont les normes "vertes" ?

Les différentes réglementations écologiques françaises et européennes...

Classification des actions d’efficacité énergétique dans le cadre des bâtiments existants

.

norme bbc
Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d’énergie en France. Compte tenu du faible taux de renouvellement du parc immobilier en France (environ 1%), plus de 80% des gisements d’économie d’énergie et de réduction des émissions de CO2 résident dans les bâtiments existants.

L’objectif du Grenelle est de réduire de 38% d’ici à 2020 la consommation énergétique dans les bâtiments et les logements.
La nouvelle Réglementation Thermique (RT2012) ouvre la voie et impose des nouveaux Bâtiments Basse Consommation par conception (BBC).

Néanmoins, pour atteindre les objectifs politiques, à horizon 2020, à savoir:
- 20% d’économie d’énergie,
- 20% de réduction des gaz à effet de serre,
- 20% d’énergies renouvelables,

Une attitude proactive vis-à-vis des bâtiments et logements existants des propriétaires et des exploitants des bâtiments publics et privés devient essentielle. De plus, celle-ci contribue à la valorisation de leur patrimoine.
Trois voies d’action s’ouvrent aux propriétaires et exploitants lorsqu’ils souhaitent améliorer l’Efficacité Energétique (EE) de leur bâtiment existant:
- Mettre en œuvre un programme d’actions en interne
- Confier à un prestataire tout ou partie des lots techniques, de leur conduite et/ou du budget énergétique
- Externaliser l’intégralité de la démarche

Pour les accompagner dans cette démarche et permettre également aux acheteurs publics et privés de mieux appréhender les opportunités d’économie d’énergie, les entreprises de l’ACR et du Gimélec ont développé une classification des actions d’EE selon trois niveaux. Cette classification est un outil d’aide à la prescription et à la décision.

Ainsi, dans le cadre de la rénovation d’un bâtiment, trois classes différentes d’actions d’Efficacité Energétique se sont imposées:

- Classe EE1 du type Mesure :
On retrouve dans cette classe toutes les actions du type: Comptage, Analyse, Affichage, Reporting.
Ces actions ont pour objectif l’éducation des utilisateurs et la promotion des bons comportements pour pérenniser l’amélioration de la performance.

- Classe EE2 du type EE1 avec en plus les actions sur les Systèmes :
Cette classe regroupe les actions de la Classe EE1 auxquelles s’ajoutent les actions sur la gestion de l’énergie, les systèmes intelligents de contrôle, la régulation, la gestion et les automatismes.
Ces actions ont pour objectif d’améliorer l’optimisation énergétique par l’automatisation des fonctions et usages du bâtiment.

- Classe EE3 du type EE2 avec en plus les actions sur les équipements et l’enveloppe du bâtiment :
Cette classe reprend les actions de la Classe EE2 avec toutes les actions sur les matériaux performants, les isolants thermiques, les équipements de production d’énergie et appareils, le vitrage et les énergies renouvelables.

Ces actions ont pour objectif d’agir dans tous les domaines possibles de l’efficacité énergétique.
Les trois classes, d’EE1 à EE3, sont déclinées sur deux axes: le temps de Retour sur Investissement et le pourcentage d’économie d’énergie généré. Ces valeurs sont des moyennes obtenues par le retour de l’expérience des industriels utilisant des données réelles et sont dans la plupart des cas des valeurs minimales. Elles sont confirmées par l’utilisation d’outils de calculs énergétiques réglementaires. Les pourcentages d’économies d’énergie sont affinés par usages (selon les usages définis dans la Réglementation Thermique en vigueur) ou globalement, selon le type de solutions.

Le descriptif des actions est présenté en termes de solutions techniques produits, systèmes, et services qui s’appuient sur l’offre des industriels de l’ACR et du Gimélec. Il leur appartient maintenant de décliner leurs offres selon cette classification.

En conclusion, cette classification positionne les différents principes et permet d’en déduire les avantages et attraits respectifs. Elle n’est pas une description exhaustive des offres d’EE, mais elle se propose de faciliter leur lecture selon les ressources et enjeux des maitres d’ouvrage et maitres d’œuvre. Elle est aussi un bon outil d’estimation pour les nouveaux projets de bâtiments.